Un animal enfermé dans une voiture en plein soleil : Les règles à suivre

"Comme chaque été, de nombreux animaux vont être emprisonnés dans un habitacle de voiture brûlant et succomber à une chaleur insoutenable"



Légalement, il n'est pas interdit de laisser son compagnon à quatre pattes dans sa voiture à conditions que les vitres soient ouvertes et qu'il ai assez d'air pour respirer.


En revanche, il ne faut pas oublier qu'un véhicule garé en plein soleil devient un piège mortel tant la chaleur monte vite.

En moins de 10 minutes, la température atteint facilement les 40°C jusqu'à 60°C en cas de canicule.


Que dit la loi ?


Vérifiez que les maîtres ne sont pas aux alentours.

Si vous ne les trouvez pas, appelez rapidement la police ou la gendarmerie locale.

En effet, l'article 20 de la loi du 6 janvier 1999, vous permet de faire procéder à l'ouverture du véhicule stationné en plein soleil lorsque la vie de l'animal est en danger, en présence d'un gendarme ou d'un policier.


Cette décision est difficile à prendre, néanmoins, s’il est évident qu'une vie est menacée (inconscience, animal qui halète frénétiquement, langue de couleur sombre, comportement anormalement agité, etc.), la loi vous protège (Article 122-7 du code pénal).


Cet article précise que "n’est pas pénalement responsable la personne qui, face à un danger actuel ou imminent qui menace elle-même, autrui ou un bien, accomplit un acte nécessaire à la sauvegarde de la personne ou du bien".


Une fois la victime libérée, arrosez la abondamment et donnez lui à boire tout en la mettant dans un endroit frais ou à l'ombre.


Les conséquences pour le propriétaire ?


La personne qui exerce, publiquement ou non, des sévices graves, ou qui commet un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, encourt :

  • 2 ans de prison,

  • et 30 000 € d'amende.

En cas de maltraitance ou d'abandon, il faut contacter :

  • les autorités (gendarmerie, commissariat de police, services de la préfecture, ...),

  • et/ou les services vétérinaires de la direction départementale de protection des populations,

  • et/ ou une association de protection animale.

Soyons vigilant cet été, si la vie de l'animal est menacée, la loi vous protège.


Mylène DUVAL

0 vue
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

©2020 Infoline Toulouse.