Toulouse: Elle contracte le covid-19 à 15 ans

*Pour des raisons sanitaires, cet entretien s’est déroulé par téléphone


Photo d'illustration d'une adolescente malade dans son lit

Quelques jours après s’être rendu dans son centre-équestre avec d'autres jeunes, une adolescente de 15 ans a commencé à avoir de la fièvre, puis de la toux et des maux de tête.


Malade pendant trois semaines


Marion, 15 ans, est une adolescente plutôt réservée, elle a une passion pour les chevaux et en possède un. Elle se rend donc souvent souvent dans son centre-équestre pour s’entraîner avec son cheval. Il y a un peu plus de trois semaine comme à son habitude, elle part s’entraîner avec Abricot.

À ce moment là, le confinement n'avait pas encore été décrété. Quelques jours après, Marion se plaint auprès de sa mère d'avoir mal au ventre, elle prend donc sa température, et le verdict tombe : la jeune fille a de la fièvre.

Sur le moment, sa maman ne pense pas au Covid-19. Mais deux jours après, Marion, toujours fiévreuse, s'affaiblie et des quintes de toux viennent s'ajouter à la fièvre. Sa mère appelle donc son médecin de famille.

Au vu des symptômes, en plus de se plaindre de maux de tête, le médecin lui annonce qu'elle a probablement contracté le Covid-19 et qu'il faut qu'elle reste confinée totalement à son domicile.

Aucun test n'a cependant pas été réalisé sur la jeune femme, puisqu’à ce moment-là, seules les personnes se rendant à l’hôpital étaient testées.

Marion est restée malade trois semaines, pendant lesquelles la jeune femme a du rester en quarantaine chez elle.

Sa maman est bien plus inquiète que la jeune Marion qui, elle, n’a pas vraiment pris conscience de la gravité potentielle qu’une telle infection pourrait entraîner.

Au téléphone, sa maman nous explique que c'est plutôt elle qui a paniqué, avec la peur que cela s'aggrave.

Aujourd'hui et après plus de trois semaines, elle sort enfin de sa maladie mais elle reste toujours en confinement, comme 66 millions de Français.

En France, plus de 86,000 personnes ont été testées positives au Covid-19.


Nadège Picard

0 vue
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

©2020 Infoline Toulouse.