Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

©2020 Infoline Toulouse.

Toulouse: Acte national Samedi 12 octobre


Crédit photo: photographe de Toulouse

Samedi 12 octobre aura lieu l'acte 48 des Gilets jaunes à Toulouse. Pour cet acte il y a un appel national où il est attendu beaucoup de monde comme à chaque appel national à Toulouse.

Sur l’événement de la page Gilet jaune Toulouse, 2002 personnes sont inscrites mais nous savons que beaucoup préfèrent ne pas s'y mettre avec pour conséquence pour les autorités la difficulté de faire une estimation sur le nombre de manifestants attendu.

Il faut dire que Toulouse a toujours été un bastion en termes de manifestation sociale, même si en juillet et août les rassemblements étaient en sous nombre, depuis la rentrée la mobilisation a repris en nombre tout comme les gazages et les confiscations de banderoles qui pour les forces de l'ordre de Toulouse serviraient d'"arme " un peu comme le fauteuil roulant d'Odile Maurin.

Pour les Gilets jaunes les banderoles ne sont en aucun cas une "arme" mais plutôt une protection contre les violences policières, comme des tirs de LBD et lacrymogènes mais aussi pour beaucoup une sorte de sécurité.

Pour certains ce qui dérange vraiment c'est plutôt les slogans écrits dessus qui ne plaisent pas à la bac de Toulouse qui est toujours aussi violente avec tout le monde même avec les passants.



C’est ce que nous avons aussi constaté lors des autres appels nationaux de Toulouse, où les forces de l'ordre matraquaient n'importe qui, tous ceux qui passaient devant eux, même des citoyens n'ayant rien à voir avec les manifestants.

Les journalistes, les photographes et la LDH sont aussi pris pour cible de ces nombreuses violences et donc cela empêche les professionnels de faire leur travail de terrain.

Les revendications des Gilets Jaunes n'ont pas vraiment changé contrairement à ce que beaucoup des gros médias peuvent dire, nous constatons que c’est toujours le pouvoir d'achat, le mieux vivre, les taxes et le RIC mais aussi de plus en plus le climat qui reste une préoccupation importante.

Les manifestations précédentes à Toulouse ont été plus ou moins calmes jusqu'à ce que les forces de l'ordre utilisent la force là où ce n’avait pas lieu d’être ce qui entraîne jet de bouteille et de peinture. Est-ce que les commerçants du moins les banques vont se barricader pour cet acte national, nous ne le savons pas encore, quoi qu'il en soit si c’est comme les actes nationaux précédents il se peut que oui.

Pour le moment nous ne savons pas vraiment les effectifs qui seront mobilisés mais certainement un retour des blindés avec les canons à eau quant au Capitole il est probable qu'il soit interdit même si nous ne pouvons pas le garantir.


Infoline, média independant et média du peuple

Pour soutenir notre média https://fr.tipeee.com/infoline

166 vues