Toulouse: Acte 51 entre pluie et gaz lacrymogènes



Ce Samedi avait lieu comme à l'accoutumé à 14h au métro Jean-Jaures l'acte 51 des gilets jaunes de Toulouse.

Le cortège composé de centaines de manifestant s'est lancé vers Arnaud Bernard, mais rapidement repoussé par des grenades lacrymogènes lancées par les forces de l'ordre.

Entre temps ils ont confisqué une petite banderole à une manifestante.

Les gilets jaunes ont déambulé dans le centre ville de Toulouse, mais ont vite été dispersé à coup de gaz lacrymogènes.

Le rassemblement des gilets jaunes s'est donc fait avec plusieurs petit groupe de 50 à 100 personnes dans la ville.

Vers 16h15 une douzaine de medics et journalistes se sont fait mettre contre un mur et contrôler avec confiscation de matériel. Notre journaliste Charlie Garcia a subit le même traîtement, il n'avait pas sa carte professionnelle sur lui (confisquée par le central de police de Toulouse à la suite d'une arrestation injustifiée) mais avait tout de même les papiers de préfecture sur lui. Les policiers en avaient "rien à foutre" rappelons aussi que les forces de l'ordre n'avaient toujours pas leur RIO visible.

Le RIO est un matricule que les forces de l'ordre doivent obligatoirement porter sur leur uniforme, il faut qu'il soit visible pour qu'en cas de problème, une plainte puisse être déposée, sans RIO personne ne peut donc savoir quel est le policier qui a commis une faute.

Un peu plus tard, 3 jeunes filles se sont faites contrôler de manière très virulente. Une d'elle est partie en Garde à Vue.


Infoline, média indépendant et média du peuple


Pour soutenir notre média merci à vous

https://fr.tipeee.com/infoline Et sur PayPal https://paypal.me/pools/c/8jiDJdQGTI

58 vues
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

©2020 Infoline Toulouse.