Samedi 3 août une situation déjà hors de contrôle ?



La préfecture de Nantes a peur de la journée de demain. Le préfet a décidé d'interdire tout rassemblement dans une grande partie du centre ville .

Comment analyser cette interdiction ? Le gouvernement a-t-il peur des représailles suite au décès de Steve Maia Caniço, ce jeune homme de 24 ans mort noyé dans la Loire suite à une charge de police dans la nuit du 21 au 22 Juin lors de la fête de la musique ? A t-il peur de de la réaction populaire ? Il semblerait que le préfet de Nantes ait plutôt peur d'individus ultra et/ou appartenant au "Black Bloc", ces manifestants tout de noir vêtus ayant pour technique de manifestation l'action directe (sabotage, casse symbolique, affrontement avec les FDO...)

Quoiqu'il en soit, l'acte 38 se déroulera bien à Nantes, un appel national a été relayé. Plusieurs rassemblements et marches blanches sont prévus mais également, selon plusieurs médias des appels au soulèvement, et à la vengeance.


La famille et les amis de Steve, qui ne sont pas les organisateurs de ces appels refusent de participer à cette forme de " violence" en rappelant que Steve ne supportait pas cela.

La préfecture prévoit un grand dispositif de sécurité face à la menace que pourrait représenter les membres du Black Bloc et autres manifestants en colère suite au décès de ce jeune fêtard.

Le problème avec la violence, c'est qu'elle ne vient pas forcément des citoyens, elle vient plus souvent de la police, nous l'avons vu à Toulouse où Charlie, un de nos journalistes a été blessé par des policiers alors qu'il ne faisait à priori rien de mal, les vidéos en témoignent. La police instaure le rapport de force et le niveau de violence, pour certains la riposte paraît donc naturelle.


Selon nos estimations par rapport à plusieurs événements publiés et en enlevant un pourcentage de personnes inscrites à tous les événements nous arrivons à une fourchette (ou un couteau...) de 10000 à 15000 personnes à Nantes avec une petite réserve, en général il n'y a que 30% des inscrits qui participent ce qui nous conduit entre 7000 à 10500 manifestants.


Nadege.p et Charlie.G



162 vues
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

©2020 Infoline Toulouse.