Quel est ce mouvement "des ronds verts" tagués aux quatre coins du pays.


"Un collectif a tagué des cercles de couleur verte sur des routes, des bâtiments et des monuments ouvrant ainsi des dizaines d’enquêtes partout en France et plus particulièrement dans la région Occitane"



Plusieurs personnes déjà interpellées dans le carde de cette mystérieuse affaire.

Dans le Tarn-Et-Garonne par exemple, 188 ronds colorés ont été découverts sur des bâtiments publics, des écoles ou des magasins.

Un homme de 42 ans ainsi que 3 autres suspects ont été interpellés, révélant ainsi la clef du secret.



Les suspects ont reconnus appartenir au "Conseil National de Transition" (CNT) , considéré comme un réseau complotiste qui vise à renverser le gouvernement en place.

Eric-Regis Fiorile, le chef du mouvement, a lancé un appel sur les réseau sociaux en demandant à ses fervents supporters de maculer leur ville de ronds verts.


Raymond Jablonski, représentant du mouvement en Haute-Saone nous en dit plus sur les revendication du groupe : « Il s’agit de rendre le pays au peuple. Nous sommes gouvernés par des étrangers. Les banques Rothschild et Rockefeller tirent toutes les ficelles. Nous voulons juste sauver notre peau et celle de nos enfants. Tout va commencer en septembre. La vague de vaccination… C’est pour nous inoculer des nanos puce et nous endormir. Tous ceux qui prennent la parole finissent en hôpital psychiatrique. Raoult, il était déjà trop connu pour être enfermé ».

Ajoutant également

"Ce cercle vert est le symbole d’un mouvement pacifiste engagé pour la paix et la liberté de chaque personne »


Gros coup de projecteur pour ce groupuscule encore méconnu il y a quelques semaines, qui désormais est relayée sur tous les réseaux sociaux.


Mylène DUVAL


Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

©2020 Infoline Toulouse.