PRESSE INDÉPENDANTE EN DANGER



Photo sur twitter


Ici ce ne sont pas les gilets jaunes qui sont dangereux pour les journalistes et photographes indépendants , non , c'est la police qui essaye de cacher le vérité sur le mouvement.

Est ce normal aujourd'hui, pour faire notre métier nous devons nous équipé avec des masques à gazs,des lunettes de protections et un casque ???

De plus si nous n'avons pas de carte de presse (nous nous l'avons) la police vous confisque votre matériel,et vous demande de ne rien filmer , parfois de façon virulente,sauf que la carte de presse pour un journaliste n'est pas obligatoire c'est juste un plus qui permet disons d'avoir un peu plus de liberté.....

Alors que devons nous faire,ne plus couvrir les manifestations ou continuez au risque de se prendre des coups de matraque,des grenades desencerclentes ou bien encore des tirs tendus ( comme nous l'avons subi il y a trois Samedi) ou pire encore un LBD.

Oui nous sommes devenu des cibles ,car contrairement au grand média connue dont nous ne citerons pas les noms , nous relatons de réelles infos,de réelles images et vidéos ainsi que les vrais chiffres de la mobilisation et non pas ceux du ministre de l’intérieur qui fait tout pour minimiser le mouvement.

Exemple Samedi 20 Avril a Toulouse le chiffre du ministre 4000 , le chiffre réel 13936 avec photos et vidéos à l'appuies,la différence est énorme .

Voila pourquoi nous sommes en danger,on veut nous faire taire,la liberté d'informer est bafoué.

Nous soutenons bien évidemment Gaspard Glanz , nous déplorons aussi les propos de Mr Nunez quand il dit qu'il n'y a aucune violence policière tout ceci n'est que mensonge et c'est aussi pourquoi nous les indépendants devenons gênant par nos vrais photos,vidéos et reportages.


0 vue
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

©2020 Infoline Toulouse.