Politique: vers un reconfinement ?

Le président de la république Emmanuel Macron sera à l'antenne de TF1 ce soir pour des annonces sur la situation de la Covid-19, plusieurs sources évoquent un possible reconfinement.


Le président Emmanuel Macron

Vers un reconfinement ?


Depuis plusieurs jours maintenant, selon plusieurs indicateurs, la deuxième vague arrive. Des milliers de cas sont recensés chaque jour ainsi que des hospitalisations en réanimation. Devant cette rechute, le gouvernement avait décidé d'un couvre-feu de 21h à 6h dans de nombreux département.

Malheureusement l'effet contraire n'a point eu lieu. Alors de plus en plus de voix commencent à se déliées et évoqueraient un reconfinement pour novembre et ou un avancement du couvre-feu à 19h. Le président de la république prendra ce qui est sûr de nouvelles mesures mais pour l’heure aucune confirmation n'a eu lieu, il prendra la parole ce soir à 20h.


Le couvre-feu sert-il à quelque chose ?


Pas vraiment.

Le couvre-feu a été instauré pour éviter notamment que les jeunes ne finissent leurs soirées dans les bars ou en plein air, mais est-ce vraiment suffisant sachant qu’en journée des grands magasins avec parfois plusieurs centaines de clients sont amassés dans des espaces clos, que les métros de certaines villes sont blindés au point de parfois ne plus pouvoir y accéder.


Le couvre-feu est-il donc logique ?


Rien n'est moins sûr cependant on compte déjà des milliers d'amendes !

A Paris un contrôle de police sur le périphérique a créé un bouchon rendant donc des usagés dans l’illégalité puisque passé 21h, et malgré le fait que c'est à cause du barrage policiers, les automobilistes ont tous reçu une amende qui pour tous ne passent pas.


Les grandes surfaces préparent leur stock


Devant un possible reconfinement les poids lourds de l'alimentaire ont commencé à faire leur stock de produits tels que pâtes, papier toilette, riz, purée et boîtes de conserve, en effet ils craignent qu'avec les prochaines mesures qui seront annoncées ce mercredi soir que les hypermarchés ne soient pris d'assaut comme cela l’a été l'hiver dernier.


Dans tous les cas nous vous rappelons que le non-respect des règles du couvre-feu et peu importe que nous soyons d'accord ou non entrainera une amende de 135 euros Les fêtes de fin d'année vont être glorieuses ( notre touche humour)

46 vues
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

©2020 Infoline Toulouse.