Personne ne l’a vu venir : les pouvoirs quasi-illimités à un politique aux portes de la France




Le parlement hongrois viens d'adopter en ce jour un projet de loi accordant au premier ministre Viktor Orbán un pouvoir quasi-illimité et proclame également :


-Un état d'urgence sans délai

-un parlement suspendu -suspension des élections

-La diffusion de Fake news punies par une peine pouvant aller jusqu’à 5 ans de prison

-Sortir de la quarantaine seras punie une peine pouvant aller jusqu’à 8 ans de prison


Des mesures exceptionnelles en Europe qui offrent au premier ministre hongrois un pouvoir exceptionnel dans son pays . Une inquiétude qui grandit en Europe, d'autres pays suivront-ils cette voie près de chez nous ?


Guillaume Debraize

52 vues
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

©2020 Infoline Toulouse.