NANTES: UN GENDARME SORT SON ARME SUR LES GILETS JAUNE

La manifestation a réunie plus de 3500 personnes à Nantes avec un incident majeur.



Nous venons d'apprendre par une source sur, qu'un policier a sorti son arme à feu vers des gilets jaunes. Nous avons essayé d'avoir le préfet, mais en vain. Ce que nous savons, un automobiliste s’énerve après avoir reçu du gaz, les gendarmes sont sur le véhicule puis s’éloignent. Un peu plus loin sans vraiment comprendre pourquoi (c'est pourquoi nous avons essayé d'avoir le préfet pour comprendre) un gendarme braque son arme à feu. Mais vers qui, le conducteur ou les manifestants ? Impossible à savoir. Ce que nous pouvons dire avant de vraiment juger, il faut prendre en compte tout le contexte, c'est-à-dire : Envers le conducteur : - Nous n'entendons pas ce que dit le gendarme et le conducteur. - Une voiture peu être considéré comme une arme - Le gendarme a pu voir la voiture revenir vers lui et avec un manque de compréhension avoir eu peur et braquer son arme. Envers les gilets jaunes : - Nous sommes là dans une incompréhension. Pendant ce temps, ses collègues envoient une grenade lacrymogène vers les gilets jaunes avant de se replier. Nous savons aussi que plusieurs fois aujourd'hui à Nantes il y a beaucoup de face-à-face tendu. Voici la vidéo que nous avons reçu qui montre bien l'arme à feu :



Et voici la deuxième vidéo :



Pour le moment aucun communiqué des forces de l'ordre.

Nous savons aussi qu'un journaliste de CNEWS a été gravement blessé par un flashball, un peu plus tôt dans la journée à Nantes.

Nous n'avons aucune nouvelle a savoir si il va bien ou pas.

2,196 vues
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

©2020 Infoline Toulouse.