Monde: pendant que l'humain se bat contre le virus, la planète se régénère



Le COVID-19 est dangereux pour l'humain, oui il fait plusieurs milliers de morts, il y a de nombreuses familles endeuillées, il met à rude épreuve tout les gouvernements des pays, oui ce virus est dangereux mais pas pour tous.


La planète lui dit merci


Le COVID-19 fait aussi des heureuses oui il y en a une qui lui dit merci, et c'est notre propre planète celle qui nourrit, et que nous détruisons . Depuis l'apparition le 8 décembre 2019 du COVID-19 virus de la famille des coronavirus en Chine le CO2 a fortement été réduit , d'une façon que dans plusieurs pays, le ciel bleu se refait découvrir par les populations .


@Marcel Green

En Italie l'eau est claire , tellement presque pure que les poissons et les dauphins remontent. On peut se dire que cela va être aussi bénéfique pour les pôles qui ont depuis des décennies subi de plein fouet notre pollution.



Le règne animal reprend place.


Beaucoup de scientifiques bien avant le virus d'ailleurs avait prédit que si l'humain disparaissait le règne animal se remettrai très vite. Certe nous n'avons pas disparu mais confiné , et pourtant dans certains coins du monde on y voit le règne animal revenir et parfois pas en bien.

Des singes qui envahissent des villes en quête de nourriture et se battent entre eux, en effet d'habitude les villes pleines de monde et donc de potentiels déchets n'y est plus.

Les sangliers reprennent petit à petit des territoires et en famille, au plus grand bonheur des enfants, au plus grand malheur des agriculteurs.

Les dauphins qui se rapprochent de plus en plus des plages, ainsi que les poissons. Des exemples comme cela il y en a des tas, des biens et des pas top, mais finalement il suffit de quelques jours pour que la nature reprenne ses droits.


Le jour d'après


Malheureusement tout ceci n'est bien que temporaire en effet les pays sont certe pour le moment à l arrêt avec les usines et les voitures, mais quand tout sera terminé, l'activité reprendra et certainement plus qu'avant car il faudra rattraper le temps perdu pour éviter une grosse crise économique . La question que l'on doit se poser, ne faut il pas apprendre de nos erreurs?


Nadege Picard



Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

©2020 Infoline Toulouse.