Mon avis sur la cagnotte leetchi

"Après éclaboussements médiatiques et abus de confiance, on note un fort mécontentement des clients par les services de la cagnotte en ligne"


Leetchi est une entreprise française, née en 2008, qui permet de gérer de l'argent à plusieurs.


Notamment de créer une cagnotte en ligne et d'inviter d'autres personnes à participer.


Le phénomène est viral, la personne à l’initiative du projet à financer, invite ses proches, qui à leur tour sont susceptibles de mettre en place leur propre cagnotte et le tour est joué.


Le phénomène s'amplifie.

C'est pourquoi aujourd'hui on compte 14 millions d'utilisateurs de ce service.


Suite à la mésaventure de mon amie journaliste d'Infoline, j'ai décidée de me pencher sur le sujet.

En consultant les avis sur Google, je constate que la plateforme d'économie collaborative est notée 1 étoile sur 5 par plus de 1550 personnes.


Étant censé gérer des liquidités, je me demande si je confierais mon argent à une banque avec une telle appréciation.


Je poursuis mon enquête et me remémore cette sombre affaire de janvier 2019, où une cagnotte avait été mise en ligne afin de soutenir le boxer Christophe Dettinger, ayant volontairement frappé deux gendarmes dans le cadre de la manifestation des Gilets Jaunes.

Dés le lendemain de sa mise en ligne , le montant atteint des sommets (145 000 €) et litchee décide, de sa propre initiative, de clôturer ce compte.

Le principal intéressé, Christophe Dettinger, s’estime floué par Litchee et réclame 3 millions d'euros d'indemnisation.

Le débats sont ouverts par la justice qui souhaite déterminer si ce soutien financier porte atteinte à l'ordre public.

Pour l'avocat Régis de Castelnau, Leetchi « semble bien avoir commis le délit d’abus de confiance prévu et réprimé par l’article 314-1 du Code pénal »


En réponse, Litchee transmet à la police judiciaires les noms des 8000 internautes qui ont versés de l'argent, certains de ces donateurs sont convoqués et entendus par les enquêteurs.Un premier scandale médiatique.



Plus récent, le rappeur Kery james qui a mis en ligne un pot commun sur le site et a appelé aux dons pour venir en aide aux plus démunis en Thaïlande. Après plus de 35 000€ récoltés, l'argent est bloqué pour des motifs étranges...

Des dizaines et des dizaines d'internautes ont noircies les pages d'avis négatifs à l'encontre de Litchee.Un élan de révolte qui à fortement égratigné la plateforme.

De son côté, Litchee invoque le COVID-19 afin de justifier les dysfonctionnements qui ont touchés les donateurs.( Ce qui par ailleurs, n'a pas infecté sont concurrent direct : Paypal )


"Merci d'avoir pris le temps de nous laisser un message. Je tiens tout d'abord à vous présenter nos excuses pour cette mauvaise expérience sur notre site. Avec la crise du Covid-19, nos délais de traitement et de réponse ont été allongés et nous vous prions de bien vouloir nous en excuser."



Souhaitant être objective et précise, je continue de fouiner en des temps oubliés, où même le mot "COVID" n'existait pas.

Les avis sont sans appels.


"Demande de fournir les cartes d'identité des donateurs anonymes, alors letchi autorise aux donateurs de faire un dons masqué mais nous réclame ensuite les informations"


"Mon papa est atteint d'un cancer et souffre énormément. J'ai donc eu l'idée de créer une cagnotte afin de lui offrir un fauteuil confortable (...) j'ai ensuite fait une demande de virement (...) j'ai reçu un mail du site refusant celui ci et me demandant un certificat médical."


"une sacré mauvaise foi ! je me posais des question sur leur business modèle : j'ai ma réponse."

Des commentaires plus hallucinants les uns que les autres qui se recoupent et se rejoignent.


Injoignable par téléphone, des milliers de personnes n'ont jamais récupérés leur argent.


Rappelons que Litchee taxe un pourcentage sur les cagnottes afin de se rémunérer (souvent des dons pour les personnes malades ou démunis.)

L'humanitaire est ainsi devenu un business viral.


Mylène DUVAL


Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

©2020 Infoline Toulouse.