Mexique: un scénario de pillage inquiète les commerçants à Veracruz


@Capture écran des autorités

Actuellement au Mexique la peur des commerçants et l’inquiétude se fait de plus en plus pesantes dans la ville de Veracruz.


Le Mexique compte actuellement 367 cas et 4 décès officiels mais cela peut rapidement augmenter en effet, le Mexique est un pays en manque d'infrastructure sans suffisamment d'aide médicale et d'hôpitaux, l'embrassement est certainement inévitable.

Il y a quelques jours les commerçants reconnaissaient avoir peur sur un probable scénario de pillage en raison du manque de coordination des autorités et du confinement.


Que se passe-t-il à Veracruz ?


Selon nos informations, des informations auraient été publiées sur les réseaux sociaux où la population était appelée à piller face au problème d'approvisionnement imminent. Pour le moment il n'y a pas eu de pillage, les vidéos qui circulent sont celles de 2017, attention donc de ne pas relayer de fake-news.

Quoiqu'il en soit pour certain(e)s activistes le pays n'est pas prêt pour "survivre « à quelque chose de si dévastateur.


Un problème sanitaire grave.


Il n'y aurait pas que le pillage qui deviendrai un problème face au virus Covid-19, il y a aussi le souci des pôles de santé et des hôpitaux qui manquent de moyens et de personnels. Ils indiquent que le nombre de cas de contaminés est sous-estimé et pour cause les hôpitaux ne disposent pas de fournitures nécessaires pour effectuer des tests.

Le Dr Parra Maldonado révèle aussi qu'ils n'ont pas de masques de protection ni de savons ce qui met les soignants en pleine exposition au virus. Elles indiquent aussi que des chambres stériles ont été improvisées avec des sacs en plastique.


En plus des pillages des manifestations sont à craindre.


Une partie de la population et les soignants sont prêts à descendre dans la rue manifester au risque de se faire contaminer si le pays ne prend pas de mesures concrètes. Mais surtout pour des moyens humains et matériels pour les infrastructures médicales, ils demandent aussi de protéger les commerces face au probable pillage.

La population redoute une crise sans précèdent comme celle de 2017


Nadege Picard



Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

©2020 Infoline Toulouse.