Lyon: Des habitants inquiets de la venue de 3000 supporters italiens




Se soir aura lieu le match OL/JUVENTUS , un duel de choc pour les huitièmes de finale de la ligue des champions.

Les lyonnais se faisaient une joie de voir ce match surtout pour les enfants de voir des grand joueurs tel que Cristiano Ronaldo mais le petit coronavirus en a décidé autrement.

En effet du fait de l'épidémie qui sévit sur l'Italie et la venue de 3000 supporters de la vieille dame au match, des parents ont décidé de ne pas y aller au grand dam de leur enfants.


Des maires veulent interdire la venue des supporters


Mardi, les maires de Meyzieu et Décines-Charpieu, où se situe le stade de l’Olympique lyonnais qui doit accueillir la rencontre, ont réclamé l’interdiction de la venue de près de 3.000 supporters italiens au nom du principe de précaution mais aussi de la prévention à tout trouble à l’ordre public.

Même Ségolene Royal estime cette venue "incohérente ".


Des fausses infos


Pourquoi alors maintenir la venue, tout simplement parce qu'il n'y a pas de cas dans leur région selon le ministère de la santé et bien c'est faux, il y a bien trois cas à côté de Turin, deux sont hospitalisés et le troisième consigné à domicile.

De plus les 3000 supporters viennent de toute l'Italie pas seulement de deux régions le risque n'est donc pas minime contrairement à ce que le gouvernement français veut faire croire.

Ils prennent un risque énorme pour la population lyonnaise mais aussi pour la France.

Certe personne n'a l'air malade mais il ne faut pas oublier que le temps d'incubation donc de possible contagion est de 14 jours.


Les supporters de la veille Dame rassurent


Dans un second temps plusieurs supporters de la Juventus assurent qu'ils ne sont pas malades , qu'il faut arrêter cette propagande de la peur et cette psychose . D'autres supporters disent que dans leur ville il n'y a aucun malade donc rien à craindre , qu'il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier.


Les habitants eux regrettent le maintien de la rencontre


Du côté de Décines-Charpieu et Meyzieu, les habitants sont très nombreux à regretter, le maintien de la rencontre ou du moins la venue des 3000 supporters. « Pourquoi prendre un tel risque», souligne une commerçante lyonnaise domiciliée à Décines.

Selon certains habitants « Si il y a un malade, il y a aura des plaintes ».


Le maire de Lyon lui se rendra au stade et sans masque.

Pour le moment la rencontre est toujours maintenue cependant un message de prévention sera transcrit sur les écrans géants du stade.


Nadege Picard

Infoline, média indépendant






Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

©2020 Infoline Toulouse.