Le havre:Johanna Tilly décédée, sa mémoire sali par la haine et le racisme sur les réseaux sociaux.



Comment rester impartial en tant que journaliste face à de tels propos haineux et racistes sur les réseaux sociaux.

Cette jeune maman avant tout, a été assassiné par son ex-conjoint et devant ces enfants de 2, 4 et 6 ans. Mais voilà Johanna ne fait pas partie de toutes ces femmes à qui nous pouvons voir beaucoup d'hommage, non elle de par son voile, de par sa conversion à l'islam des personnes ont décidé de ne voir que cela et de la dénigrer au point le plus bas.

Sur beaucoup d'articles on peut lire des " elle n'avait qu'à pas être une islamiste" ou encore " bien fait pour elle, des allocs en moins"....

Mais cela n'est pas le pire de ce que l'on peut voir, non ceci est soft surtout lorsque nous découvrons par plusieurs de nos sources au havre l'horreur absolue écrit par une journaliste nommée Anne Schubert sur le site internet "ripostelaique.com".

L'article a tellement de propos diffamatoire et raciste que nous avons eu beaucoup de mal à lire jusqu’à la fin.

Alors qui était vraiment cette jeune femme aux merveilleux sourire qui manqueront sans doute à toutes ces amies, sa famille et surtout à ses enfants.

Johanna était une maman et une femme, qui dans sa vie essayée tant bien que mal comme beaucoup d'avoir une vie normale. Elle rêvait d'une belle famille, qui d'ailleurs n'en rêve pas ?

Mais Johanna aime un jeune homme qui malheureusement la rabaisse souvent, la manipule et surtout subissait des violences psychologique depuis des années.

Mais devons-nous lui jeter la pierre pour autant, qui n'a jamais essayé de sauver son couple par amour car oui, malgré tout ça parfois l'amour est toujours là et on ne peut pas condamner une jeune femme pour cela!

Et dans tout ce conflit familial Johanna a toujours garder la tête haute pour ses enfants mais aussi pour elle.

Plusieurs de ses amies ont essayait à maintes reprises dans le passé à lui ouvrir les yeux mais son conjoint arrivait toujours à retourner la situation, à tel point qu'il avait réussi à l’éloigner de ses amies.

Un jour Johanna a dit stop à tout cela, à l'amour, la violence, de briser le silence dans lequel son conjoint l'avait enfermé.

Il faut savoir que l'emprise d'un homme sur une femme est parfois tellement énorme que beaucoup ne peuvent partir.

Au début de l'été Johanna avait recommencé à revenir petit à petit vers ses amies avec un unique but reprendre enfin sa vie en main, sa tranquillité et la décision de quitter son conjoint.

Mais au mois d’août tout ne se passe pas comme prévu et la violence était telle que à ce moment-là Johanna avait dù s'enfuir par la fenêtre pour échapper à son ex-conjoint et non pas tenté de se suicider comme certains médias peuvent le prétendre!

Cette maman a tout fait pour récupérer ses enfants que son conjoint avait embarqué, elle a demandé de l'aide partout même aux assistante social mais en vain.....

Elle ne pouvait pas parler avec ses enfants ni au téléphone, elle était coupée de la seule chose qui avait de l'importance à ses yeux.

Son ex-conjoint avait aussi menacé Johanna d'avoir fait des passeports aux enfants et qu'elle risquerait de ne plus jamais les voir.

Plusieurs fois avec ses amies Johanna faisait des rondes dans la ville du havre pour tenter de retrouver ses enfants, elles avaient aussi appeler la police pour de l'aide mais là encore une fois rien, tout le système français a laissé cette maman dans un grand désespoir et une tristesse.

Pour plusieurs de ses amies le geste de son conjoint a été prémédité, elles savaient qu'il ferai du mal à Johanna, elles ont tout essayé pour éviter ce drame mais aucune aide ne leur a été apporté, malgré les menaces du conjoint qui avait dit à Johanna "tu n'auras pas mes enfants, je te tuerai, j'irai en prison et eux en foyer.

De ce fait la question que l'on peut se poser c'est bien "la préméditation".

Pour une de ses amies proches son ex-conjoint n'a jamais eu de couteau sur lui jusqu'à ce jour, pour elle il a dù le prendre chez lui avant de récupérer les enfants à l’école.

Le déroulement du jour du meurtre de Johanna son ex-conjoint lui avait fait croire qu'il ne pouvait pas récupérer les enfants à l'école. Il a suivis Johanna jusqu'à dans un kebab où ils se sont disputés, il lui a pris les enfants et est parti à leader price leur acheter des glaces, une fois après avoir payé, Johanna l'a interpellé pour essayer encore une fois de récupérer ses enfants.

Malheureusement cela a été dramatique, selon plusieurs témoins son ex conjoint s'est énervé et a attaqué la jeune femme au couteau au niveau de la gorge, il lui en aura porté 14.

Pour sa plus proche amie c’était de l'acharnement, mais le pire dans tout cela ce sont les personnes autour qui ne lui sont pas venu en aide, non aujourd'hui on filme et on poste sur les réseaux sociaux.

Johanna a été tué devant ses enfants d'une cruauté sans nom.

Alors oui cette maman portait un voile, oui cette maman était convertie mais avant tout cela il y a une femme puis une mère et une humaine.

Aujourd'hui on voit plus sur le côté religieux et origine du couple plutôt que le contexte de violence conjugale comme 107 femmes décédées sous les coups de leur conjoint.

Pas de racisme, pas de haine aucune place à cela pour nous, peut importe nos idées, notre religion ou notre bord politique et sexuelle aucune femme ne mérite d’être salie pour cela.


Au nom de toute l’équipe d'infoline nous présentons toutes nos condoléances à sa famille, ses enfants et ses amies.




0 vue
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

©2020 Infoline Toulouse.