Le Chili entre en guerre

Mis à jour : 22 oct. 2019



"Nous sommes en guerre contre un ennemi puissant, implacable, qui ne respecte rien ni personne et qui est prêt à faire usage de la violence et de la délinquance sans aucune limite." Ces mots sont ceux de Miguel Juan Sebastián Piñera Echenique, président actuel du Chili, pays qui traverse une crise sociale sans précédent depuis l'ère Pinochet. Mais pourquoi a-t-il prononcé cette phrase ? Pourquoi le Chili est-il en "guerre" ? Le pays d'Amérique latine est confronté à une révolte populaire sans précédent. Des scènes d'émeutes et de pillages ont été observées dans la Capitale. C'est la hausse du prix du ticket de métro qui a mis le feu au poudre et déclenchée des manifestations vendredi. Le président a annoncé suspendre la mesure dès le lendemain mais les chiliens, eux, n'ont pas été convaincus. Dans ce climat de violence, un couvre feu total a été décrété le 19 octobre au soir. C'est la première fois que des militaires patrouillent depuis 1990 et depuis la fin de la dictature du général Augusto Pinochet. Lors des émeutes, sept personnes ont perdu la vie. L'état d'urgence est déclaré dans 5 régions du pays, une décision jugée comme populiste et exagéré selon Magdalena, une chilienne de 72 ans ayant connu la dictature. Selon l'OCDE, le Chili est l'un des pays les plus inégalitaires au monde où l'éducation et le système de santé ne relèvent presque uniquement du privé.

La situation s'améliorera-t-elle ? Va-t-on vers une révolution ? Un autre coup d'état est-il à craindre ? Ce qu'il se passe actuellement là-bas rappelle la contestation des gilets jaunes en France qui débuta en Novembre 2018, certains manifestants chiliens portent d'ailleurs eux même un gilet jaune.


Charlie Garcia pour Infoline, média indépendant et média du peuple.



Soutenez nous sur Tipeee afin que nous puissions améliorer la qualité de nos articles et de nos reportage en versant une petite somme, même symbolique en cliquant sur ce lien : https://fr.tipeee.com/infoline

0 vue
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

©2020 Infoline Toulouse.