La France est-elle une dictature ?

Pour commencer nous allons sortir notre bon vieux dictionnaire coincé dans notre vielle armoire poussiéreuse.

Qu'est ce qu'une dictature ?

La dictature est un régime dans lequel une personne ou un petit groupe de personnes exercent tous les pouvoirs (exécutif, législatif, judiciaire)sans qu'aucune loi ou institution ne les limitent.


Un régime autoritaire :

L'autoritarisme consiste dans les deux cas en une prééminence, une hypertrophie de l'autorité érigée en valeur suprême. ... Un régime politique autoritaire est un régime politique qui par divers moyens (propagande, encadrement de la population, répression) cherche la soumission et l'obéissance de la société.


Selon les romains, le dictateur est celui qui possèdent tous les pouvoirs d'une République :

-Le pouvoir exécutif

-Le pouvoir législatif

- Le pouvoir judiciaire


Après l'incendie du Reichstag dans la nuit du 27 au 28 Août 1933 que les nazis attribueront aux communistes, Adof Hitler déclarera l'Etat d'urgence ce qui lui permet de restreindre la liberté de la presse, la liberté d'expression, la liberté de réunion et d'association.

Le 23 Mars 1933, la loi du même nom est votée, elle met fin à la République Allemande permettant à Hitler de gouverner par décrets, rendant le parlement inutile. Il devint alors de facto, le dictateur de l’Allemagne, s'en suivit ce que vous savez...


Le 1er Février 2017, Emmanuel Macron est au micro de France inter et déclare (à propos des candidats LREM aux élections législatives)


''Chaque candidat qui sera investit signera avec moi "Le contrat avec la nation", c'est à dire qu'il s'engage à mes côtés, les grands projets, notre projet, y a pas de frondeur."


Donc, pour faire clair, les élus devront prêter allégeance à l'exécutif et obéir aux ordres sous peine de se faire exclure du groupe LREM. Sébastien Nadot , député Lrem exclu du parti à l’unanimité pour avoir voté contre le budget 2019. "C'est une décision grave mais elle n'a pas souffert le moindre doute" avait déclaré Gilles Le Gendre.

Le président Macron décide donc d'empêcher la fonction représentative des élus de son groupe (majoritaire à l'assemblée nationale).

Il rend de facto l'assemblée nationale comme étant inutile.

Il s'octroie ainsi le pouvoir exécutif et législatif et peut désormais gouverner par ordonnance à son gré, comme d'autres l'ont fait avant lui.

Le 3 Juillet 2017, E.Macron convoque le parlement à Versailles, chose qui ne s'était pas produite depuis L.N Bonaparte en 1848.

De plus, comme le décret allemand de 1933 dont on a parlé au début de l’article, l'état d'urgence passe dans le droit commun, transformant ainsi notre République en Etat d'exception permanent.


Les préfets(non indépendant...) peuvent dès lors :

- Interdire ou limiter le déplacement des personnes ou des véhicules aux lieux et horaires définies.

- Instituer des zones de protection ou de sécurité où le séjour des personnes est réglementée.


- Obliger la remise aux autorités d 'armes obtenues légalement (avec permis etc...)

-Interdire le séjour dans tout ou une partie du département à une personne considérée comme pouvant entraver et ce, de n'importe quelle manière, l'action des pouvoirs publics ( définition floue donc décision arbitraire) .


Le ministre de l'intérieur peut sur tout le territoire :


-Ordonner la fermeture de salles de spectacle, lieu de réunion etc...

- Interdire à titre générale ou exceptionnel, toute réunion considérée comme pouvant provoquer ou entretenir le désordre. ( motif flou encore une fois)



Le décret ou les lois reconduisant l'état d'urgence permet également :


- Aux préfets le droit de perquisitionner des personnes suspectes et ce, de jour comme de nuit.


- Le droit aux tribunaux militaires de se saisir de crimes relevant habituellement de la cour d'assise départementale.


- Droit de fouiller des véhicules sans instruction du procureur de la République.


Ce qui donne les pleins pouvoir à Emmanuel Macron. Au pays des lumières, c'est pas brillant.



L'article sera étayé prochainement.



Charlie Garcia.


163 vues
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

©2020 Infoline Toulouse.