GERS: Disparition inquiétante à Nogaro


Mercredi 17 juin à 17h à Nogaro, Tristan un homme de 28 ans, mesurant 1.80 m et 80kg a quitté le domicile conjugal après une dispute banale. Aujourd'hui 11 jours après, sa femme et sa famille n'ont toujours aucunes nouvelles de lui et sont très inquiets.

Pourquoi une disparition inquiétante ? 


Sa femme nous explique que ce n'est pas dans ses habitudes de ne pas revenir,  lorsqu'ils se disputent parfois comme dans tous les couples, Tristan part pour prendre l'air mais revient au bout d'une heure. Mais cette fois pour sa femme il y a quelque chose qui ne va pas . Tristan est parti sans papiers, sans téléphone et sans moyens de paiement.  Personne ne l'a vu, il s'est volatilisé à 17h sur Nogaro.

Selon sa grande sœur, son frère trouve toujours un moyen de se connecter sur les réseaux sociaux et que depuis sa disparition ces réseaux sociaux n’ont pas bouger. Ce qui est encore plus inquiétant. La gendarmerie du Gers est prévenue mais tarde à mettre l'avis de disparition. Sa femme ne comprend pas pourquoi, pour elle cette disparition n'est pas normale.

Deux autres disparitions inquiétantes dans le secteur

En l'espace d'une semaine ce sont trois hommes qui ont disparus sur un périmètre de 90 km. Mardi 23 juin c'est un homme de 42 ans, Patrice Broca David Pelong, qui a disparu de son domicile à Pau. Il n'a lui aussi pas pris de moyens de paiement et ou de téléphone.  La dernière fois qu'il a été aperçu c'était dans la nuit de mardi à mercredi et selon le témoin il était blessé à un de ses poignets. La gendarmerie de Pau a émis par ailleurs un avis de recherche pour disparition inquiétante.


Puis à Tasques non loin de Nogaro, c'est un homme de 49 ans, Henri Thebault qui a disparu lundi 22 juin vers 18h30. Il est de type caucasien, mesurant 1,82m, de corpulence normale,porteur d'une barbe grise et brune, cheveux courts et il porte un tatouage sur le torse.

La gendarmerie du Gers a émit un avis de disparition inquiétante.


Trois disparitions dans un rayon de 90 km dont deux à seulement 18 km peuvent en effet paraître inquiétantes même si pour l'heure aucun lien n'est établi. Plusieurs hypothèses sont ouvertes dans les deux cas mauvaises rencontres, accident et ou départ volontaire. La disparition soudaine d'un adulte sans nouvelles est toujours traumatisante pour les proches notamment quand les recherches n'aboutissent pas .


Nadège PICARD

7,923 vues
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

©2020 Infoline Toulouse.