France: un pays divisé en deux

Mis à jour : 20 août 2019


@twitter image illustration

En France depuis le mouvement des Gilets Jaunes, la population est en rupture.

Il y a d'un côté, des citoyens qui se battent pour leurs droits, leur pouvoir d'achat, le droit de vivre dignement, qui veulent plus de démocratie. Dans l'autre côté, des français qui ne comprennent pas le mouvement et se disent "usés" par tout ce mélodrame.

Pour eux le président de la république à fait beaucoup d'effort en Décembre, le mouvement aurait du s’arrêter là .


Pourquoi le mouvement des gilets jaune est il toujours présent 9 mois après?


En réalité, il y a eu peu de changement, l'essence est toujours au même point que le 17 novembre, de nouvelles taxes sont apparues et d'autre se profilent à l'horizon.

Pour les manifestants d'autre points sont aussi devenu important, aucune violence policière n'a été à ce jour condamnée par exemple contre 1200 condamnations pour les gilets jaunes, mais aussi d'autres incidents plus graves comme le décès de Steve Maïa Caniço à Nantes après une charge policière dont le rapport de l'IGNP est contredit par beaucoup de monde.

Sur les réseaux sociaux les citoyens le disent, "nous sommes encore là car la misère nous met dehors c'est la seule chose qui nous reste.


Commerçants, et citoyens non gilets jaunes, pourquoi ce ras le bol ?


Les citoyens n’étant pas du mouvement n'arrivent plus à suivre, à tel point que de plus en plus deviennent violents verbalement voire parfois physiquement. Nous l'avons vu à Toulouse récemment, où des clients d'un bar s'en sont pris verbalement ET physiquement à des gilets jaunes.

Où est-ce que tout ceci peut nous mener ? Si une moitié de la population ne comprend pas le mouvement et devient violente ?

Sur les réseaux sociaux c'est une déferlante de critiques, d'insultes voire même de menaces de mort , sous chaque article traitant des gilets jaunes ont peut y voir des commentaires haineux voire discriminants et injurieux.


Des commerçants qui accusent des gilets jaunes de détruire leurs commerces,certains auraient mis la clef sous la porte ou avoir du licencié des employés , des citoyens qui s'offusquent de ne plus pouvoir faire leurs emplettes le samedi par peur des violences, la cassure est tellement profonde que certains ont décidé de déserter les grandes agglomérations les samedis, ce qui les empêcheraient d'avoir une vie sociale.

Pour d'autre les blocages incessants ont littéralement changé leurs mode de vie, et de consommation. Partir plus tôt pour le travail est éviter les ronds points bloqués, faire des courses dans les petits magasins plus aucun achats dans les centres ville.

Mais le plus grand point noir est surtout nous citons " ils ont obtenue quoi là, à part la merde".

La France est divisée en deux, mais est-ce vraiment la faute des gilets jaunes?

Le gouvernement et les grands médias n'ont-ils pas eu aussi un rôle dans cette fracture ? Cette fracture était elle voulu ?


En Septembre c'est une quinzaine de grèves et manifestations que devra affronter le gouvernement. Alors, les gilets jaune sont ils la cause de tous les problèmes ?



Cette crise n'a pas finit de faire parler d'elle.

Le gouvernement cédera t-il ? Fera-t-il encore une fois du "tout répressif" ?

E.M


66 vues
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

©2020 Infoline Toulouse.