France: plusieurs magasins détournent le décret confinement

Dans plusieurs villes de France plusieurs grandes enseignes de magasins non-alimentaire détournent le décret pour pouvoir rester ouverts.




Au nez des petits commerçants


Quel stupeur quand sur les réseaux sociaux certaines grandes enseignes du non-alimentaire annoncent rester ouvertes et surtout aux yeux de tous et des petits commerçants. Prenons exemple de l'enseigne Babou, qui sur sa page indique que les magasins restent ouvert mais que seul les rayons

*Alimentaires ( bonbons entre-autre)

*Nettoyage

*Bricolage

*Communication

*Animalerie

*Noel ( visiblement indispensable) sont accessibles.


@Babou

La Fnac elle aussi reste ouverte au détriment des librairies, mais face à cette concurrence déloyale la Fnac fairplay a annoncé peu après que les clients n'auront pas accès aux livres ! Dans l'entre temps et pour éviter la banqueroute aux petits commerçants du non-alimentaire plusieurs maires ont fait un décret autorisant l'ouverture de ces petits commercent par nécessité à leur village.

Finalement ce deuxième confinement ne plait pas à tous et surtout pas dans le milieu du travail.

Et maintenant pompon sur la Garonne on nous annonce que le masque devient obligatoire à l’âge de 6 ans, un jour oui, un jour non, et puis peut-être.....

On a vraiment du mal à s'y retrouver.......


Aller restons courageux et avec notre humour


Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

©2020 Infoline Toulouse.