France: le gouvernement a-t-il peur d'une contestation social sans précédent après le confinement

Manifestation Gilets jaunes Toulouse @Nadege Picard Page Facebook Caro style photographie

De plus en plus nombreux, de plus en plus méfiants, de plus en plus en colère, la population française ne cesse de clamer une impressionnante contestation après le confinement.


Et si c'était vrai ?


Depuis des décennies, les syndicats avec leurs membres n'ont cessé de manifester pour demander des hausses de salaires, ou bien du matériel par exemple pour les hôpitaux. Mais les gouvernements successifs n'en n’ont que faire. Emmanuel Macron n'a pas fait mieux, et aujourd'hui avec le covid-19 la France en paye le prix.


Manifestation syndicats et gilets jaunes Toulouse @Nadege Picard Page Facebook Caro style photographie

Des contestations se lèvent dans tous les corps de métiers et ce même en confinement, il y a ceux qui appellent au soulèvement dès la fin du confinement, ceux qui souhaitent reprendre les manifestations et ceux qui pensent que la révolution ne doit pas attendre la fin. Pour la plupart ce sont des travailleurs-ses, des familles, des soignants, des pompiers mais aussi contre toute attente des gendarmes et des policiers mais pas que, des élus tels que des maires et des députés n'hésitent plus à hausser le ton contre le gouvernement actuel sur sa gestion, et des gilets jaunes et du covid-19.


Peu de médias en parlent mais il y a encore des manifestations, petites soit, mais elles sont là en petits groupes respectant les distances de sécurité. Il y a aussi celle largement relayée : la manifestation sauvage des soignants de l'hôpital de Tourcoing.

Non la contestation sociale qui sévissait dans le pays n'est pas endormie, selon les autorités la situation pourrait même être explosive à la sortie du confinement, selon le service de renseignement.


Manifestation syndicats Toulouse @Nadege Picard

Pourquoi le gouvernement aurait-il peur ?


On pourrait se demander pourquoi un gouvernement pourrait avoir peur d'une contestation qui depuis des années donne des manifestations qui s’enchaînent ? La réponse est plus ou moins évidente, selon certains sociologues trop d'erreur commises pour un seul gouvernement peut faire basculer très rapidement un pays dans un état révolutionnaire. Pour autant les français sont-ils vraiment prêts à cela ?

Depuis le 17 novembre 2018 pour les gilets jaunes ils sont déjà en révolution, pour d'autres cela doit être tous les jours et pas que le samedi. Il y a plusieurs sortes de révolutions, celle qui se voit chaque jour avec des dégâts matériels mais aussi humaines comme au Chili ou à Hong-Kong, il y a la révolution par habitude selon un spécialiste comme le samedi pour la France qui entraîne en une journée toute la colère cumulée de la semaine et qui éclate en faisant là aussi des dégâts matériels et humains, et il y a la révolution invisible, ceux qui luttent chaque jour à leur manière contre un monde capitaliste.


Manifestation Gilets Jaunes Toulouse @Nadege Picard, page Facebook Caro style photographie

Aujourd'hui si le gouvernement a peur c’est qu'il est conscient que 67 millions de personnes confinées ça laisse du temps de réfléchir mais surtout à se préparer.

Parfois laisser une personne en colère dans un confinement peut avoir deux aspects soit il se calme, soit il explose. Pour le gouvernement ou du moins pour le renseignement c'est la deuxième option qui s'impose.


Manifestation Gilets Jaunes Toulouse @Nadege Picard

Quoiqu'il en soit, on ne peut savoir à l'avance, ce qui est certain c'est que sur les réseaux sociaux on y voit une colère grandissante qui pourrait en effet être un danger pour le gouvernement à la fin du confinement.


Nadège P



1,189 vues1 commentaire
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

©2020 Infoline Toulouse.