France: le confinement, on y est!



Lors de son intervention du lundi 16 mars le président de la République nous a fait part des nouvelles mesures pour lutter contre le Covid19. Un renforcement des mesures de quarantaine sera mis en place le mardi 17 mars dès 12H00 .


Ces mesures impliqueront une interdiction de tout rassemblement même familial ou amical pour une protection mutuelle. Le président a évoqué la possibilité de "contrôles" et de "sanctions" sans préciser lesquelles seront appliquées au citoyen ne respectant pas par les mesures dictées par le gouvernement .

L'exécutif a également avec l'accord des chefs des différents partis politiques de France, Reporté le second tour des élections municipales de 2020 jusqu'au 21 juin , néanmoins un appel au calme et à ne pas céder à la panique a été soufflé par l'Elysée.

Le président a pointé du doigt nos concitoyens s'étant réunis malgré la quarantaine mise en place , tout en lançant un appel à la solidarité et à une union nationale.

Dans cette crise que le président a qualifiée de guerre sanitaire à six reprises, dans laquelle notre personnel soignant est en première ligne une solidarité de la nation sera mise en place grâce à des mesures fortes :

-une garde d'enfant pour le personnel soignant

-taxi et autres services réquisitionnés et les frais accompagnés de ceux-ci pris en charge par l'État pour les aider à lutter contre le virus

-une priorisation des masques (bien que les 25 régions les plus touchées en recevront mardi dans leurs pharmacies puis mercredi pour les autres régions); par le personnel soignant de tout le pays

-la mise en place d'un hôpital du service des armées en Alsace pour soulager les infrastructures locales

-L'armée mobilisée pour déplacer les malades des zones les plus affectées

Dans un autre temps les chefs d'État de l'union européenne ont conclu un accord permettant de fermer l'espace Schengen, néanmoins le président maintient que si nos ressortissants français résidant à l'étranger souhaitaient revenir sur notre territoire des mesures seraient mises en place pour les rapatrier


Enfin dans ce climat d'incertitude l'exécutif a décidé de suspendre toutes les réformes actuelles ( réforme des retraites incluse) . Un dispositif d'aide à l'économie nationale et citoyenne de grande ampleur sera déployé tel que 300 milliards € débloqués pour l'aide aux entreprises ainsi qu'une suspension des loyers et factures de gaz et d'électricité pour les plus impactées par cette guerre sanitaire que nous subissons. Pour conclure le président s'est voulu proche des Français en promettant d'être transparent en les informant le plus régulièrement possible mais a tout de même insisté sur le fait qu'il aurait n'y aurait aucun passe-droit pour personne vis-à-vis des mesures fortes mise en place .


Beaucoup de nos certitudes furent balayées par cette épidémie selon le président qui assure que nous sortirons plus forts et plus grandis de cette épreuve qui ne fut jamais aussi lourde de conséquences pour la France en temps de paix.


Guillaume D

Infoline, média indépendant

41 vues
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

©2020 Infoline Toulouse.