France: il est 12H vous êtes en confinement


A 12h ce jour, toute la France est passée en confinement, enfin sur papier car dans la réalité ce n’est pas si simple.

Tarbes,


Des dizaines de personnes se sont amassées devant le Leclerc de Tarbes ce matin avant même l'ouverture. Dès l'ouverture, les gens, majoritairement âgés ont pénétré dans le magasin.



Un vigile était là pour les faire rentrer au compte-goutte mais aussi pour faire de la sécurité et éviter des bagarres ou tout simplement des vols. Les personnes commencent à faire leurs courses, ils prennent des pâtes ce qui est d'ailleurs le plus prisé en ce moment, des conserves car cela se garde longtemps, certains se disputent parce qu'ils ont pris le dernier paquet de riz.

Mais dans l'ensemble la population est plutôt bien vaillante contrairement à d'autres grandes villes.


Les parcs de jeux de Tarbes sont aussi interdit, en voici une photo:



Carbonne


A carrefour, le magasin a pris des dispositions drastiques, pas plus de 50 personnes dans l'enceinte du supermarché.



Contrairement aux grandes villes, ici il n'y a pas vraiment la queue, et le peu qui sont devant respecte correctement la distance de 1 mètre.

Les caddies des personnes qui sortent ne sont pas vraiment pleins, on y retrouve plutôt des petites courses pour la semaine. Pas de panique, pas vraiment de port de masque des personnes faisant leurs courses.

A 12h les gens ne sont pas plus gênés que cela, la plupart n'ont pas leur attestation sur eux pour faire les courses, certains ne pensaient pas être à 12h encore dans le supermarché.


Cependant et malgré le passage du confinement il n’y a pas vraiment de détresse. En caisse des bandes noires ont été posées au sol pour faire respecter les un mètre de distance entre personnes.

Certains rayons sont un peu vides mais seront rapidement réapprovisionnés.




A Auchan les portes sont fermées et ne s'ouvrent que lorsqu'une personne sort de l'autre côté, ainsi les personnes rentrant ne peuvent être en contact avec les personnes sortant. Des bandes noires sont aussi mises aux caisses pour que les personnes respectent la distance de un mètre.



Deux caisses sont ouvertes pour le paiement en espèces et donc pour limiter le virus, les autres caisses sont par paiement CB. Les caissières sont protégées par des bandes qui les séparent d'un mètre des personnes faisant leurs courses.


Dans les animaleries beaucoup plus de monde.


Etonnement et questionnement concernant l'ouverture des jardineries/ animaleries en effet nous avons remarqué beaucoup plus de monde qu'à l'accoutumée, d'ailleurs une passante nous a avoué y avoir été non pas pour acheter mais pour se promener et voir les animaux avec sa petite fille.

Cela va-t-il être un problème ?

La population pour contourner le confinement ne va-t-elle pas aller dans tous les type de magasins encore ouverts ?

De ce fait le virus pourra-t-il être contenu réellement ?


A 64 toujours autant de voiture


Apres 12h on aurait pu s'attendre à voir moins de voiture sur les routes, c'est tout le contraire. Finalement nous remarquons qu'il y a exactement le même flux que d’habitude mais avec un peu plus de camion BTP.

Il y a aussi les personnes qui fuient les grandes villes pour les campagnes et qui donc sont encore après 12h sur les routes.


Des barrages et des contrôles.


Sur la périphérie Toulousaine des barrages ont déjà été mis en place avec des contrôles. Une auxiliaire de vie a été contrôlée sur un barrage à Aucamville, la gendarmerie lui a demandé le papier de circulation, l'auxiliaire leur a mentionné qu'elle ne l'avait pas encore mais qu'elle avait sa carte professionnelle.

Ils ont exceptionnellement laissé passer l'auxiliaire de vie avec un rappel celui qu'à partir de demain elle doit obligatoirement avoir sa carte professionnelle et le papier de circulation. Selon une source de gendarmerie pour le moment du moins aujourd'hui ils ne font que de la prévention mais à partir de demain toute personne n'ayant pas les documents et carte professionnelle seront sanctionnés.


Blablabus et blablacar des mesures exceptionnelle.


Dans un communiqué Blablabus émet un message clair et précis:


A partir d’aujourd’hui et suivant les recommandations des gouvernements européens d’éviter tout déplacement non essentiel, nous devons suspendre jusqu’à nouvel ordre toutes les lignes BlaBlaBus en France et en Europe. Nous rembourserons chaque passager qui ne pourra pas voyager.


Pour Blablacar et Blablalines voici le message:


Notre communauté a fait preuve d’une fraternité exceptionnelle au fil des années, partageant des trajets et réduisant le nombre de sièges vides sur la route. Cependant, dans le contexte actuel et la nécessité de “distanciation sociale”, covoiturer n’est pas recommandé. La liberté étant aussi au coeur du covoiturage, nous ne nous sentons pas en droit de fermer la plateforme : elle appartient en réalité à nos membres, qui en sont le moteur. BlaBlaCar et BlaBlaLines resteront donc ouverts pour permettre à ceux qui ont absolument besoin de se déplacer de le faire. Toutefois, nous vous demandons de respecter les recommandations officielles afin de vous protéger et de protéger les autres : ne vous déplacez que si c’est absolument nécessaire, selon les critères établis par le gouvernement. Les passagers qui doivent annuler leur déplacement peuvent le faire gratuitement.


Nadege Picard

Charlie Garcia

Infoline, Média indépendant


45 vues
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

©2020 Infoline Toulouse.