France: Fais pas ci, fais pas ça, et puis non, puis oui, le masque dans tous ses états

Depuis plusieurs jours maintenant dans l’Hexagone on ne sait plus trop sur quel pied danser et pour cause, toujours et encore la même histoire, le masque et la Covid-19



Des contraventions de 135 euros


Qu'on se le dise le masque est important lorsque nous nous trouvons dans un périmètre avec de nombreuses personnes, mais lorsqu'une personne marche dans une rue vide est-ce vraiment nécessaire de le porter ?

Sur le terrain les forces de l'ordre font bien ce qu'elles veulent, être dans un champ d'obligation de masque n'autorise pas à verbaliser tout et n'importe quoi, par exemple la personne ayant pris 135 euros d'amendes pour non-port du masque, oui mais elle était en train de manger un pain au chocolat, étrange n'est-ce pas ? Ou encore ce jeune de 22 ans juste pour avoir ôté son masque pour fumer !!! Des exemples il y en a des centaines, mais les forces de l'ordre vont encore plus loin, parfois c'est la garde-à vue !

Certains citoyens commencent a montrer du doigt un système défaillant et pour d'autres une privation de liberté, celle de respirer!!


Des arrêtés dissous par tribunaux puis contestés par les hautes instantes


Certaines villes avaient pris des arrêtés pour obliger une ville pourtant non classée en zone rouge de mettre l'obligation du masque, une partie de la population avait alors saisi le tribunal et avait gagné mais c'était sans compter sur l'état qui manu militari a remis cette obligation et hop un coup oui, un coup non et puis finalement on ne sait plus.

Finalement se sont les préfets qui ont la main porteuse sur les interdictions et les obligations mais l'état ne peut-il pas faire quelque chose en globalité plutôt que de donner une trop grande liberté dont certains préfets ne manquent pas de le prouver !


La gratuité et puis c'est tout!


Toutes les classes de collèges ont bien eu les deux masques gratuits ? Et bien non certaines classes Ulis de collège eux ont été oubliés ( et c'est assez souvent pour les Ulis )ensuite deux masques est-ce vraiment suffisant ? Oui, non, peut-être en réalité on ne le sait vraiment pas, même les médecins ne savent pas, autre chose à souligner les joggeurs n'ont pas l'obligation de masques, mais pourquoi les collégiens pratiquant de la course dehors doivent-ils eux le porter ?

La réponse: ils courent ensemble ! ( comme dans certaines villes avec des dizaines de joggeurs)

Allons encore plus loin certains élèves se plaignent d'éruptions de petits boutons à l'endroit où est porté le masque, il y a-t-il donc un risque d'allergie ? Si oui que faire dans ce cas ?

Pas vraiment de réponse puisque pour le moment pas vraiment de plainte!

Puisque le port du masque est rendu OBLIGATOIRE dans les écoles l'état ne devrait-il le rendre GRATUIT ? Puisque c'est une crise sanitaire !! Ce n'est pas tout, cela serait trop beau, nous avons mené notre petite enquête, il s'avère que dans certains établissements les élèves n’ont plus que quelques minutes pour manger, 15 pour être exacte oui vous avez bien lu 15 minutes !! Décidément le gouvernement n'est pas prêt pour une seconde vague !


On tousse, de la fièvre zou en quarantaine !


Des petits coquins d'élèves ont très bien entendu ce petit paragraphe, si un de vos petites têtes d'enfants se met à trop tousser, ou à avoir un petit 38.2 ou encore attention le jackpot le nez qui coule il peut être renvoyé de l'établissement pour suspicion de Covid-19 et ceux pour 14 jours !!! Oui enfin il faut aussi savoir et peut-être informer les inspections académiques ainsi que les principales des écoles en tout genre qu'il existe d'autre maladie avec plus ou moins ces symptômes là, allez nous sommes sympa voici une petite liste

* Rhume

* Rhino

*Bronchite

*Grippe ( et oui !)

*Pharyngite


Attention avec le mal de gorge là aussi mal perçu mais là encore il existe autre chose que la covid-19 --->

*Angine blanche

*Angine rouge

*Enfant qui a trop crié ou qui a mangé du piment


De plus pour pouvoir réintégrer l'établissement dans certains il faudra fournir une attestation de non contagions, sauf que même les médecins refusent!

Concrètement avec la "reprise" de la covid-19 on a tout et n'importe quoi même des policiers armés dans les écoles.

Protégez-vous


17 vues
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

©2020 Infoline Toulouse.