Etats-Unis: le pays sombre dans la révolte


Les manifestants devant la maison blanche @ Brittany flo

Plusieurs états des Etats-Unis s'embrasent peu à peu dans une révolte sur fond de colère après le décès de Floyd, tué par la police.


Ce qui s’est passé


George Floyd, âgé d'une quarantaine d'années, 46 ans pour être plus exact, a été interpellé par quatre policiers, l'homme de type africain n'avait alors opposé aucune résistance comme le montre une vidéo de surveillance, pour avoir essayé d'acheter des cigarettes avec un faux billet. En état d’ébriété Floyd titubant comme le montre aussi la vidéo est tombé au sol c'est alors que la police, quatre hommes d'origine caucasienne, en ont profité pour lui mettre les menottes, il a été plaqué sur le ventre et immobilisé avec un genou au niveau du cou. Pendant 7 longues minutes Floyd implore la police de retirer le genou car il ne peut plus respirer, en vain. L'homme décédera


De Minneapolis à tout les Etats-Unis


La vidéo de l'arrestation est très vite relayée partout sur les réseaux sociaux, c’était le mort de trop pour beaucoup. A Minneapolis là où est décédé Floyd la colère est descendue dans la rue, par le feu, par la casse et par les slogans "Black Lives Matter" avec poing levé au ciel. Depuis la révolte s’étend partout à Atlanta, Los Angeles, Detroit, Pensacola, Dallas, Houston, Denver, Kansas City, Omaha, Mankato, Saint Cloud, Milwaukee, Washington, Portland, New-York, Boston, Richmond, Saint-Louis, Chicago, Lincoln, San José, San Francisco, Sacramento et bien d'autres. Sur toutes les vidéos on y voit souvent un message "No justice, No peace" soit " pas de justice, pas de paix".


@ Sergio Olmos via @Brittany3l


Le "Black Lives Matter" c'est quoi ?


Black Lives Matter, qui se traduit en français par «la vie des Noirs compte», est un mouvement militant afro-américain qui se mobilise contre la violence ainsi que le racisme systémique envers les Noirs.


La garde nationale pour l'ordre


Comme ci cela n’était pas suffisant la garde nationale a été déployée en urgence pour tenter de remettre l'ordre. Ce qui n'ai pas gagné, en effet cela pourrait avoir un effet néfaste sur une population déjà en souffrance.

Cinq cents soldats étaient à pied d'oeuvre vendredi matin pour rétablir le calme dans la ville américaine de Minneapolis en vain.


La maison blanche en mode lock-out


Vendredi après-midi, les services secrets américains ont temporairement verrouillé la Maison Blanche, après que des manifestants se sont rassemblés pour protester devant les portes. Beaucoup se sont agenouillés tandis que d’autres ont scandé «Ne tirez pas».

Encore à cet instant il y a une énorme foule devant la maison blanche.

Les forces de l’ordre ont lutté avec les manifestants devant les barricades qui forment l’une des couches de protection autour de la Maison Blanche.


Le policier responsable de la mort de Floyd inculpé


Derek Chauvin a été inculpé vendredi pour homicide involontaire et meurtre au troisième degrés . Une indignation pour les révoltés qui voient ici un meurtre de sang froid et volontaire, c'est le pourquoi ils scandent "No justice, No peace".

De plus selon plusieurs "journalistes" il n'y a aucune trace de "strangulation", alors plusieurs personnes se posent la question de savoir si Floyd est réellement décédé suite intervention ou une pathologie sous-jacente, ce qui a aussitôt remis le feu aux poudres.


Voici quelques vidéos de la révolte au Etats-Unis :





Nadège Picard





Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

©2020 Infoline Toulouse.