Espagne, Italie et Etats-Unis : la propagation s’étend dangereusement

Mis à jour : avr. 2


Les trois pays sont certainement en train de vivre des jours catastrophique avec le COVID-19 . En effet pour l’Espagne, l'Italie et les Etats-Unis le nombre de cas a explosé ainsi que le nombre de décès.


L’Espagne


En peu de temps l’Espagne recense actuellement 94000 cas pour 8000 décès, une crise sanitaire hors de contrôle malgré le durcissement du confinement. L'épidémie devient très inquiétante et le pays compte 50000 personnes hospitalisées.

Les hôpitaux sont en train de craquer les uns après les autres, et les sacs mortuaires arrivent par centaines. Face à cette crise inédite le chef du gouvernement, Pedro Sanchez, a décidé de durcir les règles du confinement lundi 30 mars.

Les frontières du pays sont par ailleurs fermées, et seuls les magasins alimentaires, les hôpitaux et les transports publics peuvent encore travailler et être ouverts. Des hôtels ont aussi été requestionnés pour les transformer en hôpitaux de fortune.


L'Italie


Depuis le début l'Italie est le pays où il y a le plus de décès 11591 pour être précis, plusieurs causes, le fait d'un système de santé détérioré depuis de nombreuses année mais aussi une grande population de " papi, mamie" donc de personnes fragiles. Mais pas seulement, au début de l'épidémie nombreux italiens du nord sont partis vers le sud, emmenant avec eux le virus sur porteurs sains, ce qui a accentué la propagation du Covid-19 .

Actuellement il y a un peu plus de 100000 cas avérés de coronavirus, à savoir comme dans tous les pays que ce sont les chiffres testés, donc minimaux. Malgré une petite baisse d'arrivée de patient certainement liée au confinement qui a peut-être considérablement diminué la propagation, le pic lui n'est toujours pas apparu, il serait attendu d'ici sept à dix jours, voire peut-être plus a annoncé Pierpaolo Sileri, vice-président de la santé.

A noter toutefois que le pic peut aussi arriver plus tard tout dépend de beaucoup de facteurs il est impossible d'être sûr à cent pour cent.


Etats-Unis


Le pays où il y a le plus de cas de contamination 164610 pour 3170 décès. Mais selon plusieurs associations c'était à prévoir au vu du fait que le président de la république TRUMP a pris cela à la dérision, à en rire et a tardé à prendre de concrètes mesures.

Encore aujourd'hui certains états ne sont pas vraiment en confinement, et dans les états qui le sont, il n'est pas respecté correctement. Il y a encore une semaine la population était sur les plages et dans les parcs.

De plus les soignants alertent sur le fait que bientôt le nombre de décès va nettement augmenter à cause du système de sante qui laissera la population pauvre sur le côté, et si on ne fait rien pour eux, la propagation continuera. De plus certains hôpitaux sont déjà en saturation et le plus gros de la vague est encore loin.

Une certaine population elle a pris les devants en allant dans leurs bunkers comme Harrison qui ironise à moitié " finalement je n’ai pas acheté pour rien, à défaut d'une bombe nucléaire, ça sera bactériologique"

En effet aux Etats-Unis pour beaucoup c'est une attaque bactériologique. De plus et par peur de panique les magasins d'armes à feu ont été pris d'assaut.

Le scénario à l'américaine dans les films est maintenant bien présent et réel.


Nadege Picard





Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

©2020 Infoline Toulouse.