Covid-19 : une crise alimentaire mondiale à venir ?

Mis à jour : avr. 2


un rayon vide dans un supermarché Auchan

L'OMS indiquait ce mercredi 1er avril "Nous devons nous assurer que notre réponse face à la pandémie de covid-19 ne crée pas de manière involontaire, des pénuries injustifiées de produits essentiels"


Non ce n'est pas un poisson d'avril !


Dans un communiqué commun le Chinois Qu Dongyu, qui dirige l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’Éthiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur-général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Brésilien Roberto Azevedo, dirigeant de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), ont adressé un message d’alerte, ce mercredi, sur le risque de pénurie liée au coronavirus covid-19.


On pourrait croire à une farce bien faite mais non il n'en est rien, selon les présidents de l'OMS, l'ONU et la FAO. Il existerait bien un risque de pénurie alimentaire sur le marché mondial à cause du COVID-19.

Les trois organisations s'inquiètent notamment sur un ralentissement des échanges commerciaux, mais aussi de la circulation des travailleurs de l'industrie et de l'alimentaire.


Pour les trois organisations multilatérales traitant de santé, il est « important » d’assurer les échanges commerciaux,« en particulier afin d’éviter des pénuries alimentaires », indique leur texte commun reçu à Paris.


FAO, l'OMS et l'OMC annonçaient : " C'est dans les périodes comme celles-ci que la coopération internationale est essentielle, soulignent-ils. Nous devons nous assurer que notre réponse face à la pandémie de covid-19 ne crée pas, de manière injustifiée des pénuries de produits essentiels et exacerbe la faim et la malnutrition.



Nadege Picard



307 vues
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

©2020 Infoline Toulouse.