Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

©2020 Infoline Toulouse.

Communiqué de presse et démenti

Infoline, média indépendant

Communiqué de presse et démenti sur les 5 interpellations sur la manifestation de Samedi à Toulouse .


Actu Toulouse, dans son article dédié à la mobilisation des gilets jaunes de Toulouse mentionne à la fin cinq interpellations "suite à des jets de projectiles envers les forces de l'ordre" que la préfecture de haute Garonne aurait confirmé. En réalité dans les 5 interpellés il y avait 2 photographes et notre photo-journaliste Charlie Garcia.


Ils n'ont jamais eu de geste déplacé à l'égard des forces de l'ordre. Ils ont été arrêtés pour "dissimulation de visage" ce qui est un mauvais motif étant donné qu'ils sont reporter sont des photographes et qu'ils peuvent donc disposer d'un matériel professionnel (comme les street medics et les observateurs...) sur eux n'en déplaise au préfet et à la préfecture.


Nous demandons donc à tous ces colporteurs de fausses informations d'écrire exactement les événements qui se sont produits et non pas des mensonges!!! Étant la présidente d'infoline ( association) je suis allée à 22h30 faire sortir mon JRI du central avec tout les documents attestant de son statut. Il est sorti 3 minute après. Nous demandons à la préfecture de Haute Garonne de faire attention à ces propos à l'avenir sans quoi nous porterons plainte pour diffamation si cela se reproduit.


Nous estimons en effet que en tant que Media indépendant, journaliste et photographe nous devons faire notre travail dans les meilleurs conditions qui soit, ce qui à Toulouse depuis plusieurs mois n'est pas le cas !

La presse, les journalistes et les photographes sont souvent la cible des forces de l'ordre, arrestations arbitraires, coup de matraque gratuite, destruction de matériel photographique, confiscation de matériel de protection sans PV de saisie , insultes et menaces. Ceci doit cesser, nous sommes sur le terrain pour apporter des faits et donc de l'information dans l'intérêt du public et non pas pour se faire agresser.


Nous nous tenons bien entendu à votre disposition pour une rencontre . Cordialement. Toute l'équipe d'Infoline média indépendant.



229 vues