Chili: La révolution toujours en cours



Peu de média en parlent mais au Chili la révolution est toujours en cours, toujours dans une répression violente, que ce soit côté forces de l'ordre ou manifestants.

Le Chili connait sa plus grosse crise sociale depuis octobre dernier faisant plusieurs morts et des milliers de blessés. Ce que veulent les manifestants est très simple/ un modèle économique plus juste.

Pourtant Pinera a proposé un "agenda social" et a même entamé un dialogue avec plusieurs partis politiques que se soit de l'opposition ou des officiels. Mais cela n'a pas calmé les manifestants qui répètent que rien ne changera tant que le gouvernement sera là.

VinadelMar, Valparaiso, Chili que ce passe t-il?


Selon plusieurs médias locaux le niveau de violence est similaire aux premières semaines e de la crise.

Mais pourquoi une telle révolte pendant le premier jour du festival musical le plus important d’Amérique latine?

La pauvreté face encore une fois aux strass et paillettes selon plusieurs sources sur place. Mais pas que, les manifestants dénoncent la complicité de la maire avec le régime de Pinera. Les affrontements sont de plus en plus violents , mais de temps en temps plus pacifistes comme la flashmob féministe.

Un hôtel de luxe O'Higgins a aussi été pris pour cible par les manifestants, des véhicules ont été aussi brûlés devant celui-ci. Il faut aussi savoir que la ville VinaldelMar concentre le plus grand bidonville du Chili.





Santiago, l'épicentre de la révolution sociale .


A Santiago, depuis le mois d'octobre la révolution y règne , on pourrait penser que le pays souffle un peu mais non!

Le 15 février dernier deux manifestation ont été organisées une pour l'adoption d'une nouvelle constitution et une autre pour le maintien de celle en vigueur.

Sur le plaza Italia là où tout a commencé en octobre, des milliers de manifestants ont de nouveau réclamé des réformes sociales.



La pays va t-il prendre un nouveau visage en Avril, en effet un référendum aura lieu le 26. Ce changement de constitution est une des principales revendications des manifestants, la consultation comportera deux questions/ l'une sur le remplacement ou non de la constitution, et l'autre, le cas échéant, la façon de la rédiger .



Nadege Picard



Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

©2020 Infoline Toulouse.