Bordeaux: un appel national pour les gilets jaunes

Sur Facebook un événement a été lancé pour un appel national sur Bordeaux le 08/08/20, ils étaient plus d'une centaine à avoir répondus présent.


Photo de notre correspondant @Marc

Retour sur une journée de manifestation


Samedi 8 Août il est 14h quand la manifestation commence à Bordeaux, un appel ayant été lancé quelques semaines auparavant. Le début du cortège se passe dans le plus grand calme avec quelques slogans tels que "on est là " ou encore "flic violeur et assassin".

Un peu plus tard un McDonald’s a été saccagé du moins l’extérieur sous les yeux médusés des clients.

Quelques petites tensions avec les forces de l'ordre mais aucun tir de grenade Lacrymogène ou autre, juste un ou deux face à face avec insultes.


Photo de notre correspondant @Marc

Mais pourquoi le McDonald’s est-il une cible sur quasiment toutes les manifestations ?


Pour bien comprendre le McDonald’s c'est une multinationale remplie d'argent américain et qui ne fait pas toujours dans la légalité, ensuite pour de plus en plus de citoyens c'est de la malbouffe et surtout les animaux d'où proviennent la viande de ce géant du fastfood vivent dans des conditions plus que déplorables, exemple 90% des poulets ne verront jamais le jour ce qui devient une cause! Alors dans 80% des cas quand un McDonald’s est sur le passage d'une manifestation, il ne passe pas inaperçu.


Qui compose le cortège?


Dans le cortège on y voit des personnes d'un certain âge, des jeunes, des trentenaires et un bloc. Il y a aussi de la musique, des manifestants jouent du tambour ou du tam-tam sous les chants. Des travailleurs qui sont venus dénoncer la mauvaise gestion du covid-19 mais aussi de leurs conditions de travail. Oui dans le cortège on trouve un peu tous les citoyens qui font la France..... Peut-être même des policiers (pas en service) parce qu’ils en ont aussi marre de l'attitude de certains de leurs collègues !


Un black-bloc à Bordeaux ?


Quelques barricades de fortune, des poubelles en feu ou qui servent de protection, des pancartes de manifestant où on peut lire "une révolution ne s'invite pas, c’est le peuple qui décide" ou encore "les lois c'est nous". Quelques personnes habillées tout en noir pour ne pas être reconnaissable, mais pas vraiment un grand bloc comme par exemple le 1 er mai 2018 et 2019 à Paris.


Aucun blessé mais quelques dégâts matériels

Est-ce là une petite version de ce qui pourrait se produire le 12 Septembre, la grande manifestation prévue à Paris mais aussi à Toulouse?

Faut dire que socialement le pays va mal et les citoyens ont envie de le faire savoir.

N-P



36 vues
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

©2020 Infoline Toulouse.