Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

©2020 Infoline Toulouse.

Australie: le pays en feu, des milliers d'animaux morts et des centaines de maisons détruites.

Mis à jour : janv 6



Photo sur Twitter

Les pompiers essayent par tous les moyens de contenir les feux mais en vain.

Avec des pics de chaleur, de vent et des températures avoisinant les 40 degrés, l'Australie brûle. Depuis le début des incendies plus de 15 personnes sont décédées et des milliers d'animaux ont péris .

Cette semaine, des milliers d'habitants et de vacanciers du sud-est du pays ont été évacués vers les rives en raison de l'encerclement des flammes.

Des navires et des avions militaires ont été déployés mercredi pour fournir et distribuer de l'eau et de la nourriture aux sinistrés qui occupent encore certaines des villes coupées par les incendies.


Photo sur Twitter

Le réchauffement climatique en cause ?


Depuis 2017, les pluies sont insuffisantes, et avec une température oscillant constamment à près de 45 degrés, sans aucune pluie, il était évident que cela serait un désastre.

Les scientifiques avaient pourtant prédis que les feux en Australie deviendraient plus fréquents et intense à mesure que le changement climatique s'aggrave.

Mais en vain, la politique et le charbon y ont surement joué un grand rôle...



Les pompiers en première ligne.


Des milliers de pompiers, dont la grande partie volontaires, travaillent chaque jour plus de 12 heures. Cette semaine, alors que les incendies ont provoqué d’énormes dégâts, l'Australie a demandé l'aide de ses alliés, notamment pour l'envoi de camions citernes.




Des incendies avec leur propres systèmes météorologique.


Les feux de brousse peuvent être si importants et chauds qu'ils génèrent leurs propres systèmes météorologique dangereux et surtout imprévisibles. Ces tempêtes de feu peuvent produire des éclairs, des vents forts et même des tornades de feu, ce qui a coûté la vie à un pompier.


Nadège Picard,

Infoline

1,091 vues