Ariège : un ours tué par balle

"Le corps de l'ours a été découvert le mardi 9 juin 2020, à Astou dans la région du Couseran"



C'est le deuxième tué dans les Pyrénées cette année. On déplore la disparition tragique de Cachou âgé de 4ans, le 9 avril 2020, dans des circonstances encore floue. Empoisonnement, chute, assassinat. Les recherches sont en cours.


Ce deuxième animal, quant à lui, n'a pas été identifié car il ne portait pas de collier de géolocalisation lors des faits, comme en sont équipés les ours de Slovénie réintroduits dans les Pyrénées. Le décès remonte à quelques jours au vu de la décomposition de l'animal.

Il a été retrouvé criblé de plusieurs impacts de balles.


D’après les premiers résultats de l'autopsie, qui se déroulait ce matin à l'école vétérinaire de Toulouse, il s'agit d'un jeune mâle de 4-5 ans pesant environ 200 kg.



La ministre de la Transition écologique, Élisabeth Borne, a indiquée que l’État allait porter plainte, ainsi que les associations de défense de l’ours dans les Pyrénées.




Une enquête est ouverte et confiée à la brigade de gendarmerie de St GIRONS pour "destruction non autorisée d’une espèce protégée" passible de 150 000 € d'amende et de 3 ans d'emprisonnement.




Les éleveurs quant à eux, insistent sur le fait que la sauvegarde de l'ours dans les Pyrénées n'est pas compatible avec l'élevage d'ovins. 1500 brebis ont été mortellement attaquées et 36 ruches détruites par l'ours en 2018.


Actuellement au nombre de 50 dans la montagne Franco-Espagnole, leur survie est menacée car leur nombre est trop insuffisant pour garantir la pérennité de l’espèce.


Le "plan ours" visant à sa réintroduction entre 2018 ET 2028 est actuellement suspendu au vu des manifestations d'éleveurs qui se sont insurgés dans toute la vallée.

Cette fois, les armes ont remplacées les banderoles et les regroupements, mettant fin à la vie du plantigrade menacé d'extinction.



Mylène DUVAL

27 vues
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

©2020 Infoline Toulouse.