Affaire Elisa Pilarski: rebondissement, les tests ADN des chiens jugé trop cher !


Rappelez-vous c’était le 16 novembre dernier dans l'Aisne, dans une foret de Retz, la jeune femme enceinte de six mois, Elisa Pilarski, décède suite à plusieurs morsures de chiens alors qu'elle promenait son chien Curtis.


Depuis deux versions s'opposent, celle des chasseurs et celle du mari qui pour lui est la plus probable.


Rebondissement, les prélèvements ADN toujours pas en laboratoire.


Pour savoir qui des "chiens" avaient mordu, des prélèvements ADN avaient été effectués. Tout le monde les attendaient pour le mois de Fevrier, après plusieurs rebondissements, un énième vient de se faire.

En effet les résultats prendront encore plus de temps car les tests sont jugée trop coûteux pour des chiens!

Cela coûterait 100 000 euros, mais une vie elle, visiblement ne coûte pas grand chose!


En réalité les prélèvements n'ont tout bonnement pas encore été envoyés au laboratoire. Et ensuite que va t-on nous dire ? Que les prélèvements ne sont plus bons, ou qu'ils sont inexploitables?

Pour beaucoup de monde c'est juste du temps pour ne pas incriminer les chasseurs " qui sont à la botte du gouvernement".

La chasse à courre est jugée honteuse, pour les riches, et adorée par le président Macron, les internautes eux ont déjà classé l'affaire.

En effet, "les chiens des chasseurs sont coupables mais on fera tout pour les disculper, avec l'argent on peut tout faire même faire disparaître des preuves irréfutables" écrivait un internautes sous un autre article.


Nadege Picard

Infoline, média indépendant



128 vues
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

©2020 Infoline Toulouse.