Acte 37 : Pluvieux mais des Gilets Jaunes Toulousains toujours au rendez vous !


@Infoline acte 36 Toulouse

Ce 27 juillet 2019, Acte 37, à Toulouse les Gilets Jaunes ont montré, une fois de plus, qu'ils n'abandonneraient pas, même en vacances et sous la pluie. Ils étaient entre 500 et 1000 personnes, retraités, jeunes, travailleurs, chômeurs,... Tous pour un seul et même combat: mieux vivre !


Comme à leur habitude, ils étaient présents à 14h à Jean Jaurès, pour manifester dans le centre ville toulousain. Pétards, fumigènes en mains et chants révolutionnaires aux lèvres.

Avec, bien sûr, le petit passage à côté du Capitole, au cas où celui ci serait moins protégé qu'il n'est habituellement.

L'AgoRap était aussi toujours présent, pour des temps de musiques et des prises de paroles libres. Gilet Jaune Toulouse ont réalisé des live de la manifestation que vous pouvez retrouver sur leur page Facebook.


À 15h, un hommage a eu lieu Place Saint George pour tous les prisonniers et blessés depuis le début du mouvement. Un magnifique clapping géant s'en est suivi ainsi que des chants rappelant le pourquoi de leur présence.


15h22: "Où est Steve ?" est demandé par la foule. En effet, cela fait maintenant plus d'un mois que Steve a disparu, et ce n'est que maintenant que les autorités sondent la Loire. Beaucoup de questions se posent !

Suite à cela, l'AgoRap fait une demande de prise de parole et invitent les Gilets Jaunes à dire ce qu'ils ont sur le cœur.

Une femme propose de faire des tracts sur les marchés et vides greniers pour informer les citoyens de la réalité des faits ayant eu lieux à Nantes.

Une autre manifestante en profite pour dire à tout le monde de ne pas lâcher, selon elle, arrêter le mouvement maintenant "c'est la porte ouverte à tout".


@Charlie Garcia journaliste Infoline

Après cette prise de parole, la foule hurle un seul et même mot RÉSISTANCE.

Un monsieur s'approche et s’exclame "Ici, on manifeste pour les inégalités sociales, on est là pour défendre nos vie pas pour emmerder les gens."

"La désobéissance civile est un droit légitime, il faut s'en servir" clame un autre Gilet Jaune.

Puis, avec le chant "On est là", la fin de la prise de parole a sonné. La manifestation repart dans le calme, les chants, la bonne humeur, les tambours, et malheureusement, la pluie toujours battante présente avec les forces de l'ordre.


À 15h53, les Gilets Jaunes se retrouvent bloqués par les forces de l'ordre au niveau de la rue du Thor, où ils clament alors "Où est Steve ?".

Des Gilets Jaunes s'avancent doucement, et puis non... demi tour ! Le cortège se dirige maintenant vers la Place Saint Sernin, toujours dans les chants et slogans.


16h05, les manifestants se dirigent vers la rue Valade, en direction de la Garonne, avec en slogans "il fait beau, il fait chaud sortez les canons a eaux" ou encore "et un et deux et trois degrés, c'est un crime contre l’humanité".


16h28, la manifestation est bloquée à quelques mètres du Capitole. Les Gilets Jaunes décident de faire demi tour, et en musique, merci AgoRap !


La manifestation s’arrête place Saint George accompagnée de la pluie, et surtout, de la musique. Beaucoup discutent avant de quitter les lieux, en prévision de la rentrée, en Septembre, qui serait, pour eux, bien plus explosive que le 17 novembre 2018.


Ce qui est certain, c'est que 8 mois après, ils sont toujours là, aussi déterminés, et surtout plus remontés que jamais face aux nouvelles mesures prises par le gouvernement.


Infoline













131 vues
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

©2020 Infoline Toulouse.