100 secondes avant l'apocalypse.

Jeudi 23 janvier 2020 à Washington le "Bulletin of Atomic Scientists" a dévoilé la position de son indicateur symbolique, l'horloge de l'apocalypse, estimant que nous sommes aujourd'hui à 100 secondes de minuit, c'est-à-dire plus proche de la fin du monde que nous ne l'avons jamais été.




Créée après la seconde guerre mondiale par un comité d'experts atomiques de l'université de Chicago, cette horloge représentait initialement la possibilité d'une guerre nucléaire mondiale. Cependant, depuis 2007, elle prend aussi en compte les possibilités d'incidents techniques, d'actes terroristes, mais aussi le changement climatique et les risques liés aux nouvelles technologies.


Or, face notamment aux tensions géopolitiques liées à la crise irano-américaine et aux prises de position de la Corée du Nord, ainsi qu'aux menaces du changement climatique et aux campagnes de désinformation sur internet, les experts du comité ont estimé que l'humanité est aujourd'hui au plus proche de la possibilité d'un effondrement.


Bien sûr, cet indicateur n'a qu'une valeur symbolique et prend en compte de nouveaux facteurs, on constate tout de même que cette mise en garde est plus alarmante que lors des périodes de tension entre les Etats-Unis et l'URSS, tensions qui ont amenés les experts nucléaires a créer cet indicateur.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Horloge_de_la_fin_du_monde



Le communiqué de presse : https://thebulletin.org/2020/01/press-release-it-is-now-100-seconds-to-midnight/?fbclid=IwAR0wXxoTzu5ex0mTz0ApO8mIG3rSAQIu8p26e3jnDecY-wUPbdE3AtPPjx4


Wladislas Aulner

Infoline, média indépendant

63 vues
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram

©2020 Infoline Toulouse.